Le triphala

Le triphala n’est pas une plante mais un ensemble de trois fruits, un complexe de la médecine ayurvédique.

Histoire et origines du thriphala

Le triphala nous vient de l’Inde, c’est en fait un mot sanskrit qui signifie trois fruits. C’est en réalité un remède ayurvédique qui est une combinaison de fruits de trois arbres, le Haritaki, le bibhitaki et le amalaki.

La médecine ayurvédique est une médecine vieille de plus de 5000 ans, et on trouve trace de l’uilisation du triphala dans des écrits datant de 1500 ans avant J.C.

Le triphala se présente en poudre et de tous temps même encore de nos jours, il reste un remèdes de base très populaire de cette médecine naturelle.

Amalaki : c’est une groseille qui ressemble beaucoup à notre groseille à maquereau, elle est plus connue sous le nom d’amla, un fruit qui est bourré de vitamine C environ 20 fois plus que l’orange, un antioxydant naturel qui renforce le système immunitaire.

Bibhitaki : un petit fruit brun qui a un goût terriblement astringent, et a des propriétés laxatives, et aide à éliminer les excès de mucus dans l’organisme.

Haritaki : un fruit vert ressemblant un peu à une olive allongée, qui a des propriétés laxatives particulièrement puissantes.

Bienfaits et propriétés médicales du triphala

La science s’intéresse très sérieusement au triphala et nombre d’études ont été réalisées ou sont en cours, car il semblerait qu’au-delà de ses propriétés déjà bien connues il pourrait aider à traiter ou prévenir certaines formes de cancer.

Nettoie le corps : il nettoie le sang, le foie, les intestins ..

Renforce le système immunitaire : riche en vitamine C qui va booster le système immunitaire le triphala est tout a fiat recommandé pour les maladies hivernales.

Traite les problèmes intestinaux : un laxatif reconnu, il va aider à nettoyer le colon mais aussi à lutter contre la constipation, les ballonnements et les toxines.

Lutte contre le cholestérol : il réduit le taux d’un certain type de cholestérol, le cholestérol sérique.

Traite les problèmes des voies respiratoires : il se révèle efficace pour les problèmes d’asthme, de bronchite, de toux…c’est un expectorant de premier ordre

Aide pour traiter la fibromyalgie : il va notamment diminuer les effets de la fatigue et de la douleur.

Lutte contre l’anémie : riche en fer et en vitamine C il est un allié précieux pour lutter contre l’anémie.

Mais aussi :

Favorise la digestion

Aide à la reconstruction

Lutte contre le vieillissement

Exerce un effet cardio-protecteur marqué

Nettoie l’organisme des toxines

Aide à perdre du poids

Réduit l’hypertension artérielle

Le triphala comment l’utiliser et posologie

En poudre, en gélule, ou en comprimés le triphala peut se prendre de mille façons. Il faudra toutefois ne pas en abuser car il peut avoir si on le prend à forte dose quelques effets secondaires désagréables comme les diarrhées, une difficulté à trouver le sommeil, ou une quantité accrue de gaz intestinaux.

il est donc impératif en cas de diarrhée de diminuer la dose ingérée, les diarrhées pouvant avoir des conséquences plus graves comme la déshydratation par exemple.

Le triphala est déconseillé aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant d’une insuffisance pondérale. Enfin si il peut être donné aux enfants il faut en revanche en diminuer les doses.

Quoi qu’il en soit nous recommandons toujours avant la prise d’un complément alimentaire de se rapprocher de son médecin traitant par précaution et pour une posologie plus juste.

Le triphala est traditionnellement consommé sous forme de thé en Inde, il suffit de rajouter une demi cuillère à café de poudre de triphala dans une tasse d’eau chaude. Et une à deux tasses par jour semble être la posologie normale.
Pour les comprimés et gélules il faudra se rapporter à la posologie donnée par le laboratoire pharmaceutique

1 Comment on Le triphala

  1. J’avais des analyses sanguines catastrophiques. Une boite de gélules plus tard : tout était rentré dans l’ordre. Hallucinant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*