L’artichaut

L’artichaut ou de son nom botanique Cynara scolymus que tout le monde apprécie pour ses nombreuses qualités culinaires est également un légume ayant de nombreuses vertus médicinales, notamment digestives.

Histoire et origine de l’artichaut

Difficile de connaître exactement les origines de l’artichaut, certes dans l’antiquité on parle bien d’une plante s’y rapprochant, mais les historiens ne sont pas vraiment sûrs qu’il s’agisse bien de l’artichaut tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Il faut en fait attendre le moyen âge pour en savoir un peu plus, l’artichaut viendrait probablement du nord de l’Afrique, et on en trouve trace dans les écrits des le XV ème siècle.

En fait l’artichaut est issu d’un chardon, et sa culture se fait dans des endroits plutôt tempérés, Bretagne, Espagne, Italie sont parmi les plus gros producteurs de ce légume qui existe dans une bonne douzaine de variétés différentes.

L’artichaut est une plante assez grande puisqu’il peut mesurer jusqu’à deux mètres de haut, et c’est en fait le bouton floral, que l’on mange et ceux sont les feuilles dont on se sert en phytothérapie.

Mis sur le devant de la scène par les producteurs depuis quelques décennies, les scientifiques se sont intéressé ç cette plante depuis assez peu de temps, mais ont découvert de nombreux bienfaits pour l’organisme et notamment pour tous les problèmes hépatiques.

La composition de l’artichaut

Le principal composé actif de l’artichaut s’appelle la cynarine, qui a des propriétés cholérétiques, c’est-à-dire qui favorise la production de bile par le foie.

C’est également un des légumes les plus riches en antioxydant , il contient de nombreuses vitamines notamment B1, B2, B3, B5, B6, B9 et C.

La feuille d’artichaut contient des flavonoïdes et de nombreux acides, acide caféique, acide chlorogénique, acide citrique, acide malique,…pour les principaux.

Les bienfaits et propriétés médicinales de l’artichaut

L’un des effets le plus connu de l’artichaut c’est bien sûr ses qualités digestives mais ce ne sont pas les seules.

Favorise la digestion : ses propriétés cholérétiques en font un excellent ingrédient pour les lendemains de fêtes, de repas un peu chargés ou pour la gueule de bois. En favorisant la sécrétion de bile il favorisera ainsi la digestion et une récupération rapide.

Un bon remède contre la constipation : là encore en favorisant la production de bile, l’artichaut favorise les mouvements intestinaux, de plus il contient un grand nombre de fibres ce qui permet de lutter efficacement contre les problèmes de constipation.

Aide à lutter contre les affections hépatobiliaires : la cynarine aide à lutter contre la jaunisse, et les maladies du foie en général.

Aiderait à lutter contre certains types de cancers : on pense que les polyphénols présents dans l’artichaut aideraient à combattre le cancer du foie en provoquant l’apoptose des cellules cancéreuses.

Peut aider à la perte de poids : l’artichaut a des propriétés diurétiques indiscutables et a en plus un effet coupe faim indiscutable qu’a démontré une étude hongroise, en enlevant la sensation de faim.

L’artichaut comment l’utiliser et posologie :

L’artichaut peu se prendre sous différente forme, comme légume, mais dans ce cas il faut savoir qu’il a plus de propriétés en étant cru que cuit, en compléments alimentaires sous forme de gélules ou de poudre, ou encore sous forme d’extrait liquide pas toujours très agréable a boire.

1 gramme à 2 grammes par jour semble être la posologie normale, mais tout dépendra du produit et du pourcentage de cynarine contenu, pour les gelules.

Pour l’extrait sec une dose journalière d’environ 5 gr à prendre sous forme d’infusion semble être raisonnable.

Il peut y avoir des contre indications à la prise de compléments alimentaires d’artichaut notamment si vous avez des problèmes de lithiase.

Enfin il convient comme toujours dès lors que vous prenez des compléments alimentaires de vous rapprocher de votre médecin traitant qui pourra vous donner la posologie appropriée à votre cas. Sachez seulement qu’il n’a été rapporté que de très rares cas d »effets secondaires comme des maux de têtes et diarrhées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*